Lexique textile

A

Anti-tache :

Traitement utilisé pour protéger des salissures les nappes et autres articles de table. Garnier-Thiebaut utilise sa propre technologie, l'anti-tache « Green Sweet », qui est appliquée lors du processus d'ennoblissement des produits après le tissage. Garnier-Thiebaut fait aussi profiter sa gamme de plaids et certains coussins de ce traitement.

Apprêts :

Ensemble de traitements permettant d'apporter des propriétés nouvelles au tissu (anti-tache, infroissable, brillance, tenue des couleurs, résistance, déperlant, ignifuge,…). Cette étape fait partie du processus d'ennoblissement.

Armure :

Résultat des choix d'entrecroisement des fils lors du tissage : on parle de fils de chaîne et de fils de trame qui, entrecroisés, créent un tissu en lui conférant certaines propriétés. Les armures peuvent mettre en valeur des motifs particuliers, donner des effets visuels spécifiques… Il existe trois types d'armures principales : le sergé, la toile et le satin. Garnier-Thiebaut travaille sans cesse à la création de nouvelles armures afin de proposer des articles à nouvelle valeur ajoutée. Une nouvelle collection est composée en général d'une dizaine de nouvelles armures. Notre catalogue en comporte plus de 600, ce qui permet une grande liberté de créativité graphique et de toucher textile.

B

Bande appliquée :

Superposition de deux tissus cousus l'un à l'autre.

Blanchiment :

Procédé consistant à décolorer les fibres textiles et les nettoyer de toutes les impuretés naturelles au moment de l'ennoblissement des tissus.

Bobine :

Support cylindrique muni de rebords utilisé pour enrouler un fil. Il en existe plusieurs sortes selon l'appareillage sur lequel on l'emploie (métier à tisser, à tricoter, machine à coudre,…). Chez Garnier-Thiebaut, les fils de coton arrivent sur des bobines en carton. Ces fils ne sont pas teintés et ont une couleur écrue. Ils peuvent être utilisés tels quels pour un tissage immédiat ou rembobinés sur des bobines de plastique pour une préparation à la teinture.

Bourdon :

Technique de point de couture permettant de créer un relief sur le tissu.

Broderie :

Décoration de tissu par l'ajout d'un motif plat ou en relief de fils, réalisé avec une aiguille, un crochet ou une machine.

C

Chaîne et trame :

Les fils de chaîne sont les fils tissés dans la longueur du tissu (soit le sens d'avancement du tissu lors de sa fabrication); les fils de trame sont les fils tissés dans la largeur du tissu, soit perpendiculairement aux fils de chaîne, alternativement au-dessus et en dessous des fils de chaîne. Le résultat de cet entrecroisement s'appelle l'armure.

Colorants Grand Teint (ou indanthren):

Ces colorants de cuve utilisés par Garnier-Thiebaut sont plus résistants que les colorants dits « réactifs ». Ils supportent des lavages en machine à plus de 60°C. Ils résistent également au détachage à l'aide de chlore (certaines lessives en contiennent).
Ces articles répondent en outre parfaitement bien aux exigences d'un usage professionnel intensif (hôtellerie, restauration).

Compte serré :

Cette expression désigne un nombre élevé de fils utilisés pour le tissage en chaîne (sens de la fabrication) et en trame (fils perpendiculaires). Ce nombre plus important de fils permet, outre une plus grande résistance, une finesse inégalée des motifs dessinés sur le tissu, une grande brillance et une souplesse du tissu en main.
Garnier-Thiebaut propose toute une collection de linge de table en compte serré, aux motifs délicats et au raffinement extrême (lignes ELOISE, EUGENIE, ISAPHIRE, HIGH TEA, LUXURIANCE, PASHMINA, PERCE-NEIGE, ROSES ANCIENNES, TWINKLE, …)

Coins capuchon :

C'est une finition plus raffinée que l'ourlet classique. On la retrouve notamment sur le modèle de nappe EUGENIE.

Confection :

Désigne l'ensemble des finitions apportées sur le produit (types d'ourlet, bandes appliquées, plis, broderies, …). Elle peut être robotisée, manuelle ou mixte, les 3 possibilités coexistant chez Garnier-Thiebaut.

Coton :

Fibre d'origine végétale venant du cotonnier. Son rendu textile est doux et confortable, sa facilité de traitement et d'entretien en fait la fibre textile la plus utilisée dans le monde. Garnier-Thiebaut se fournit principalement en Egypte et en Inde en sélectionnant les fils les plus adaptés en fonction des utilisations. Le fil de coton représente 80% du fil utilisé chez Garnier-Thiebaut.

Coton enduit :

Les articles en coton enduit de Garnier-Thiebaut sont des articles tissés en 100% coton qui subissent une ultime opération : l'enduction.
La qualité supérieure des nappes en coton enduit de Garnier-Thiebaut réside en l'application d'une double couche d'enduction acrylique imperméable, plus écologique que les revêtements en PVC. Agréable au toucher, loin de l'effet rigide d'une toile cirée, et facile d'entretien (un simple coup d'éponge humidifiée avec de l'eau après chaque utilisation), votre nappe en coton enduit Garnier-Thiebaut vous accompagnera jour après jour à chacun de vos repas.
Généralement, les lignes de linge de table disponibles en coton enduit chez Garnier-Thiebaut ont un nom qui commence par « MILLE », tel MILLE LADIES, MILLE WAX, MILLE COULEURS, etc…

D

Damassé :

Originaire de la ville de Damas en Syrie, le damassé est un tissu où apparaissent des dessins sur les deux faces du tissu, mais en couleurs inversées (satiné sur l'endroit et mat sur l'envers). Cette technique se réalise sur des métiers à tisser dits « Jacquard », du nom de son inventeur. C'est la technique utilisée par Garnier-Thiebaut pour la quasi-totalité de ses collections.

Déperlant :

Apprêt utilisé afin que les liquides ne pénètrent pas le tissu mais roulent à sa surface. C'est une des nombreuses propriétés du Green Sweet.

E

Ecru :

Textile n'ayant subi aucune transformation (lavage, blanchiment, teinture). Il garde donc sa couleur première, un blanc tirant vers le beige.

Endroit/Envers :

Désignent le recto et le verso d'un produit tissé. Le choix est déterminé par l'utilisation du produit et est respecté lors des différentes étapes de fabrication.

Ennoblissement :

Ce terme désigne l'ensemble des traitements chimiques et mécaniques qui sont apportés aux tissus bruts (appelés également « tombés de métier »), comme la teinture, les apprêts, … ceci afin de donner son aspect final au tissu.  Ces traitements sont ciblés pour mettre en valeur le travail de tissage et de confection.

F

Fibre :

Formation élémentaire naturelle ou synthétique d'aspect filamenteux. Le coton et le lin sont tous deux des fibres naturelles végétales.

Filature :

Établissement industriel où l'on effectue les opérations pour transformer les fibres textiles en fils. Le filateur de coton choisit en général une vingtaine de lots de coton pour arriver à une qualité constante de fils. Les fils sont compressés sous forme de balles d'environ 220kg.

Fils retors :

Le fil retors est une torsion de plusieurs fils entre eux, en général 2 fils tordus ensemble. Ce procédé a pour but :
- de rendre le tissu plus solide en lui conférant une meilleure résistance mécanique,
- de lui apporter davantage de brillance,
- d'assurer une meilleure tenue des produits.
Garnier-Thiebaut emploie de manière systématique des fils retors, en chaîne et en trame, ce qui garantit une qualité indéniable aux collections. C'est un de ses avantages concurrentiels sur le linge damassé.

Fils simples :

Ce sont les fils obtenus par étirage et torsion d'un faisceau de fibres.

G

Green Sweet :

Traitement anti-tache Garnier-Thiebaut. Voir la page consacrée au Green-Sweet.

I

Industrie textile :

Ensemble des activités textiles. Elles rassemblent la conception, la fabrication et la commercialisation des textiles. Gérardmer, berceau de Garnier-Thiebaut, est la première ville textile de France pour le linge de maison.

Infroisse :

Traitement réalisé sur le tissu afin de faciliter son repassage. Toutes les collections linge de table en coton Garnier-Thiebaut bénéficient d'un traitement infroisse qui facilite leur repassage.

J

Jacquard :

Métier à tisser (ou technique de tissage) du nom de son inventeur lyonnais, Joseph Marie Jacquard, qui le mit au point en 1801 en cherchant à automatiser le travail des tisserands. Il créa pour cela des cartes perforées, sortes de programmes qui déterminaient le motif à tisser en contrôlant des crochets qui soulevaient les fils de chaîne. Il permet la réalisation de dessins complexes en damassé sur de grandes dimensions de tissus.

Jour poinçon :

Ouverture décorative sur un tissu, il est tout d'abord perforé et ensuite piqué.

L

Laize :

Largeur de l'article fini. Elle se mesure en général en cm (ou en inch aux États-Unis).

Lin :

Fibre textile végétale obtenue après rouissage,teillage et peignage de la plante du même nom. Le lin permettra ensuite de réaliser des tissus d'une grande qualité. Garnier-Thiebaut commercialise deux modèles de nappes en lin : la MILADY et MARQUISE.

Linge d'office :

Ensemble du linge utilisé en cuisine. Terme notamment utilisés par les professionnels de la haute cuisine.

M

Mercerisage :

Traitement d'ennoblissement des tissus après tissage qui a plusieurs bénéfices. Il permet notamment de gonfler les fibres, d'obtenir une meilleure tenue des couleurs dans le temps, et d'apporter un aspect plus brillant au tissu tout en améliorant la définition des motifs.

Métier à tisser :

A l'origine, le métier à tisser consistait en un simple cadre en bois sur lequel on tendait une série de fils, la chaîne. Les fils de trame étaient passés perpendiculairement. Les plus lointains remonteraient à 3000 avant JC. Les métiers Jacquard ont révolutionné la profession au 19ème siècle en permettant à un seul ouvrier de manipuler le métier.

Métis :

Se dit d'un tissu ayant ses fils de chaîne en coton et ses fils de trame en lin. Pour pouvoir revendiquer la dénomination, un tissu doit avoir au minimum 40 % de lin.

N

Nanoparticules :

Une nanoparticule est une particule de dimension située entre la matière macroscopique et l'échelle atomique. Un procédé nanotechnologique est utilisé pour le traitement anti-tache Green Sweet.

O

Ourlets piqués :

Il s'agit d'une finition. La largeur et la longueur du tissu sont repliées sur eux-mêmes et cousus.

P

Peignage :

Travail de finition de la fibre de lin avant sa transformation en fils. Cela consiste à peigner l'ensemble des fibres pour séparer les longs brins utilisés pour faire du fil, de l'étoupe qui ne sera pas filée.

R

Retrait :

Rétrécissement du tissu qui intervient au premier lavage. Les produits Garnier-Thiebaut subissent un traitement pour limiter le retrait, cependant il est normal d'y constater un léger rétrécissement d'environ 4 %. Sans traitement, le retrait pourrait dépasser les 10%.

Rouissage :

Étape dans la transformation d'une plante textile. Cela consiste à faire macérer la plante afin de faciliter la séparation de l'écorce (où se trouvent les fibres) de la tige.

S

Satin :

Le satin est une armure de tissage. Le fil de trame passe sur quatre fils de chaîne puis un en dessous. Cette technique donne des tissus d'une grande résistance, lisses, brillants sur l'endroit et mats sur l'envers.

Sergé :

Le sergé est une armure de tissage. Le fil de trame passe sur deux fils de chaîne puis sous un fils de chaîne. Cette technique donne un effet de côtes obliques au tissu.

T

Teillage :

Le teillage est la séparation des fibres de la plante de sa tige. Elles sont ensuite séparées en fibres courtes et fibres longues avant de partir au peignage afin d'en faire du fil textile.

Teinture :

Procédé consistant à colorer les fibres du tissu à l'aide de colorants. Garnier-Thiebaut intègre cette étape dans son processus de fabrication à l'aide de maîtres teinturiers, déterminant ainsi sa propre gamme de couleurs. L'utilisation de colorants Indanthren aux propriétés exceptionnelles assure une durée de vie plus longue aux produits ainsi qu'une stabilité parfaite des couleurs. La colorothèque de Garnier-Thiebaut atteint aujourd'hui les 2000 références exclusives.

Teint en pièce :

Se dit d'un article qui est d'abord tissé, puis teint.

Tissé teint :

On dit d'un article qu'il est « tissé teint » lorsque les fils ont été teints avant tissage au sein d'une des 2 usines de Garnier-Thiebaut. Puis les différents fils colorés ont été utilisés en chaîne et trame pour le tissage de l'article.

Toile :

La toile est la plus simple des armures. Le fil de trame passe alternativement au-dessus et en dessous du fil de chaîne. Les tissus n'ont donc ni envers, ni endroit.

Trame :

voir (C) Chaîne et trame

V

Vosges, terre textile ® :

Il s'agit d'un label industriel, sorte d'AOC industrielle textile, créé afin d'attester l'origine et de sauvegarder les compétences et le savoir-faire vosgien textiles. Une histoire de terroir et de défense de la fabrication française. Garnier-Thiebaut est certifiée depuis 2011.
Plus d'infos sur www.vosgesterretextile.fr


Retour haut de page